Avoir une aisance à l'orale et bien répondre à une une interview

« COMMENT REPONDRE A UNE INTERVIEW SANS QUE MES PROPOS SOIENT DEFORMES ? »

Ca y est ! Le rendez-vous avec le journaliste est calé pour répondre à une interview des Echos. Et dans quinze jours, vous prenez la parole sur BFM. Alors, bien sûr, vous vous dites qu’il faut préparer votre intervention dans ces médias.

Vous listez tout ce que vous ne devez pas dire. Tout ce que vous ne devez pas faire est passé en revue. Vous préparez des réponses aux questions fâcheuses que le journaliste ne manquera pas de vous poser.

Malgré cette préparation, vous n’êtes pas satisfait du résultat. Au mieux, vous êtes à peine cité dans l’article du journal. Au pire, vos propos sont largement déformés. Et à la radio, on ne vous a pas laissé développer ; vous avez bafouillé…

Bilan de votre intervention dans les médias : vous n’êtes pas prêt d’accepter de répondre à interview à la télé. Et c’est bien dommage. Car bien utilisés, les médias restent un excellent moyen de diffuser vos idées. En effet, c’est une réelle opportunité de parler des valeurs de votre entreprise, et de vous faire connaître.

Alors si vous vous posiez LA seule question qui vous permet réellement de vous préparer à bien répondre à une interview : “Qu’est-ce qui, dans tout ce que je pourrais dire, va vraiment intéresser les lecteurs des Echos ou les auditeurs de BFM ?”. Les réponses, car il y en a plusieurs, c’est avec nous, Pitch361, que vous les trouverez. Et que vous pourrez les travailler.