Parler en public : 3 leviers pour renforcer sa légitimité

Vous devez bientôt parler en public ?

Pour être crédible, il vous faut d’abord vous sentir légitime. Plus vous vous sentez légitime, plus vous êtes écouté-e et crédible.

Alors, quels sont les leviers que tout orateur peut facilement renforcer pour bien parler en public ?

 

 

Premier levier : vous appuyer sur votre expertise

Lorsque vous parlez en public, vous êtes expert-e de votre sujet. Vous avez de l’expérience et du savoir à partager. Vous êtes crédible tant que vous vous exprimez à l’intérieur de votre périmètre de légitimité. En effet, c’est ce qui permet à un directeur des finances de présenter les comptes de l’entreprise, et non la politique de recherche et développement. On vous écoute, car vous avez quelque chose à dire. Le public est intéressé avant même que vous vous exprimiez. Essentiel mais insuffisant.

Si vous voulez un public captivé pendant votre prise de parole, vous devez organiser votre discours en fonction de ce public. La peur qui va avec, c’est de n’être pas compris, d’être perçu comme peu clair, de passer pour un idiot… Même si vous connaissez votre sujet, compter sur votre capacité à improviser est une option risquée. Vous approprier les techniques de construction du message essentiel reste l’option la plus efficace.

Deuxième levier : renforcer votre charisme

On vous écoute parce que vous avez du charisme; vous rendez votre public attentif. Quand vous vous exprimez, les gens se taisent. Le ton de votre voix, vos silences, vos gestes sont maîtrisés et adaptés à la situation. Vous êtes perçu-e comme sécurisant-e dans votre expression. C’est l’autorité dite naturelle. La peur d’en manquer, c’est celle d’être ridicule, ou d’avoir un comportement inadapté.
Le charisme se développe très bien. Contrairement à la croyance commune, il n’a rien d’inné. Chacun peut y exceller par un entraînement approprié, qui mette en avant la dimension physique de la relation. Un bon cours de théâtre (option longue) ou un coaching personnalisé (option courte) y pourvoient efficacement.

Troisième levier : prenez conscience de votre autorité de droit

On vous écoute parce que vous avez une position de droit. Elle est établie dans l’organisation sociale et reconnue par votre public. Vous avez un titre, des galons, un diplôme , une réussite à votre actif. Cette position d’autorité sociale oblige l’écoute. Pensons ici aux allocutions présidentielles.

Vous n’avez pas besoin de vous prévaloir de cette autorité. En revanche, la peur que cette autorité ne soit pas suffisamment reconnue, conduit parfois à se justifier et passer en force. Et, bien sûr, elle n’assure pas seule la qualité de la prise de parole.
Il est donc préférable de miser sur l’expertise et le charisme pour aller vers une prise de parole réussie.

Se sentir plus légitime est à la portée de tous. Susciter l’intérêt et capter l’attention, tout le monde peut y parvenir. C’est une question de motivation et de travail, pas de capacité innée.

François PILON, comédien, clown et consultant pour Pitch361. 14/05/2020

 

LIRE AUSSI :

Parler en public : le mythe de l’impro

5 conseils express pour bien préparer une interview



Nous contacter

Par: pitchcom

Date: 14 - 05 - 2020